Soins

Hôpital Psychiatrique du Beau Vallon asbl.L'hôpital du Beau Vallon réunit un ensemble de services diversifiés répartis dans un parc de plusieurs hectares.  Il comprend aussi des maisons d'habitations et d'activités en dehors du site.  Les services et les activités se distinguent de trois façons: par le type de malades à soigner, (assuétudes ou maladie d'Alzheimer, par exemple), par la durée d'hospitalisation (courts et longs séjours), par leur fonctionnement (hôpital de jour, habitations protégées, maisons de soins psychiatrique (M.S.P.), soins psychiatriques à domicile), ...

Les deux services d'entrée appelés Clinique du Parc et Clinique Régina Pacis accueillent des personnes de toutes pathologies mentales et psychologiques, en particulier les dépressions, les névroses, les psychoses et l'alcoolisme.  Les séjours sont de plus en plus courts, certains sont très brefs pour surmonter une crise de détresse ou mettre au point un diagnostic.

Plus de 90% des personnes hospitalisées le sont librement à leur demande.  D'autres, une très petite minorité, sont adressées par le procureur du Roi ou le juge de paix.  Pour des raisons historiques, l'hôpital soigne principalement des femmes mais certains services sont devenus mixtes.

Les médecins psychiatres, neurologue, généralistes et assistants universitaires prescrivent les traitements qui sont administrés par une équipe pluridisciplinaire et par un(e) infirmier(e) en chef. 

Au progrès permanent de la pharmacologie s'ajoute une psychothérapie institutionnelle de qualité soutenue par les infirmier(e)s, psychologues, ergothérapeutes, kinésithérapeutes, assistant(e)s social(e)s.

L'hôpital du Beau Vallon est engagé dans le système des circuits et des réseaux de soins régionaux et à ce titre, il a établi, par son service social et médical, de multiples relations de partenariat avec d'autres hôpitaux, avec des médecins généralistes, des centres de santé mentale, des services sociaux extérieurs...  Un effort est engagé vis-à-vis des familles en particulier avec l'espace "Familiens" qui accueille les enfants lors de leur visite à leur maman hospitalisée.

L'hôpital psychiatrique du Beau Vallon évolue en permanence pour offrir des soins de qualité dans un cadre apaisant, respectueux de la personne.  Il veut donner une image nouvelle, moderne et efficace de la psychiatrie.

Vous l'aurez donc constaté.  Il est difficile et réducteur de résumer en quelques lignes l'activité "Soins" de l'hôpital.  Les prises en charge thérapeutiques varient en fonction de multiples éléments suivant le type de maladies,  la durée, le service, ... et surtout en restant respectueux de la personne.

Parmi les différents soins apportés aux patients, il y a la kinésithérapie. En concertation avec le projet de l'équipe pluridisciplinaire de l'unité de soins, en vue de restaurer l'intégrité physique et psychique de la personne, l'objectif poursuivi par des soins de kinésithérapie est multiple : favoriser la circulation harmonieuse de l'énergie, favoriser l'autonomie et le bien-être, permettre un meilleur équilibre entre intériorité et relation,... 

Les moyens sont soit individuels soit collectifs en faisant de la relaxation, du sport, de l'expression corporelle,... Le psychologue est là, présent pour essayer de comprendre et traiter les personnes souffrant de problèmes psychiques, psychosomatiques et /ou cognitifs afin d'améliorer leur bien-être psychologique et psychosocial.  Ici aussi, il serait intéressant de décliner cette définition en tenant compte des spécificités des services où exercent les psychologues de l'hôpital et des spécificités des psychologues eux-mêmes. On pourrait également envisager de différencier les fonctions du psychologue et du neuropsychologue.